Je vais prendre ta douleur

L'instinct de vivre

Face à ta douleur, je ne suis rien, je ne suis personne. Je n’ai pas de solution miracle, de potion magique, je ne peux pas prendre ta douleur.

Ce que je peux faire c’est la respecter. Je peux te consoler en respectant ta peine, en l’écoutant, sans la juger et étant témoin que celle-ci est justifiée puisque tu la ressens.

Je ne vais pas te fuir, avoir une fausse réserve, chercher à compenser ou à te distraire. Non, je sais que cela n’a aucun sens, tout comme ce que tu viens d’endurer. Mais je tiens à te rappeler, que non, on ne meurt pas de chagrin. De l’indifférence des autres, peut-être.

Je sais que tu peux avoir envie de te raccrocher à ta douleur, comme pour ne pas oublier. Mais, selon moi, l’amour ne meurt pas et c’est à ça qu’il faut se raccrocher. Facile à dire, hein? Oui, c’est…

View original post 66 mots de plus

Publicités

Je te promets…

Parcours d'une combattante...

ipromise

Je te promets de ne plus jamais verser une larme pour toi!

Je te promets de ne plus vivre dans les souvenirs du passé!

Je te promets de ne plus me rappeler de tes paroles qui m’ont laissé tomber folle amoureuse de toi!

Je te promets de ne plus prononcer ton prénom….

Je te promets de ne plus regarder tes photos ou nos photos!

Je te promets de ne plus relire nos conversations…

Je te promets de tourner la page…

Je te promets d’effacer tes traces de mon coeur…

Je te promets de cacher tes cadeaux…

Je te promets de ne plus te chercher le matin en me réveillant!

Je te promets de ne plus regarder mon téléphone en attendant un message de toi!

Je te promets de ne plus penser à toi!

Je te promets de ne plus t’aimer!

Je te promets de vivre et revivre comme si tu…

View original post 14 mots de plus

Abandonnée.

La vérité c’est que ça me saoule, plus de nouvelle de toi après quinze mois. Enfin si, mais c’est toujours moi qui envoie le premier texto. D’accord c’est toi qui m’as quitté, pour une raison totalement bidon, et c’est moi qui m’accroche à ce que je peux, pourtant tu n’as pas l’air affecté. Pour toi ça a été simple, op, du jour au lendemain plus aucun signe de vie. Op. du jours au lendemain tu te mets à parler à pleins de filles, et moi tu me raille de ta vie comme ça, comme si tout été simple. Mais à croire que ça l’a été et l’est pour toi. T’a tout fait d’une simplicité, me quitter, ne plus me parler, m’oublier, ne plus m’aimer. Mais enfaite je me demande si tu m’as vraiment aimé, car même moi j’en peux plus, pourtant à croire ce que tu disais, c’était toi le plus accroché à moi. Enfaite, c’était faux, et bizarrement plus les jours passent et plus je sais la vérité sur notre rupture. Attends, si tu m’aimais tu serais revenu, ou même tu ne serais pas parti. C’était simple de rejeter la faute sur moi, avec des paroles dites sous le coup de la colère. Mais enfaite, ta raison et bien plus profonde que ça et entre nous on ne va pas se le cacher. J’ai l’impression que il y a que moi qui souffre. Je sais pas, à croire que ça aller être simple de ne plus t’aimer. Mais bordel, ma tête me dit de plus te capter, et mon cœur t’aime alors que je ne veux pas. Et le pire c’est que tu fais comme si tu ne le savais pas. Enfaite tu t’en fiche, t’es passé à autre chose comme ça, c’est fou quand même, t’es passé à un je t’aime à un c’est fini. Et tu penses que c’est mieux comme ça?! Bah je croix que tu m’as mal regarder depuis. J’arrive même plus à te regarder dans les yeux, quand tu passes dans un couloir? Mon cœur il bat à mille à l’heure de peur, ouais j’ai peur de te voir. Depuis que tu m’as quitté j’arrête pas de pleurer, mais je ne le montre pas. T’avais tellement une grande importance dans ma vie, moi je pensais que tu m’aimais et que tu ne me laisserai jamais comme tu l’as fait. Au final je ne comprends pas, non car moi jamais j’ai laissé quelqu’un qui a vraiment compté. Et tu vois, ça me bouffe la vie, de t’avoir donné la chance de m’aimer, car maintenant tu m’as bien foutu en l’air, et pourtant ça a rien changer en mes sentiments, je devrais te détester, mais à croire que c’était ça un véritable amour, il ne s’en va pas. Et tu sais quoi? T’a réussi à me ruiner petit à petit. Pas parce que tu m’as quitter, mais pour ta raison et ce que tu fais maintenant. Je t’en veux car tu as tirer une croix sur moi comme ça, en quelques seconds. Et après je t’aimer pas hien? Bah oui bien sur, regarde ou j’en suis. J’aime sans retour. Tu aurais dû savoir que y avait que toi que j’aimais. Mais au fond je pense que tu le savais, tu voulais juste me faire du mal.